• Facebook

© 2018 Isabelle Nadolny. 

  • Isabelle Nadolny

XII - Le peintre sauvé

Mis à jour : 13 mars 2019


Coupable d'arrogance envers l'empereur, un grand peintre fut condamné à être pendu par les deux gros orteils. Comme ultime faveur, le peintre demanda à n'être pendu que par un seul orteil, ce qui lui fut accordé. 

L'empereur et sa suite se retirèrent, assurés que la mort serait longue à venir, et par conséquent, atroce.

Resté seul, pendu, la tête en bas et les mains attachées, le peintre réussit à atteindre le sol avec son orteil libre. Il dessina des souris dans le sable, au-dessous de lui, en utilisant le bout d'un ongle. Ces souris étaient si parfaitement représentées qu'elles montèrent le long de la corde et la rongèrent jusqu'à la rompre.

Le peintre savait que l'empereur ne reviendrait pas de sitôt. Aussi s'éloigna-t-il sans se presser, en emmenant les souris avec lui.


Bibliographie : Le Cercles des menteurs / Jean-Claude Carrière, Paris, Plon, 1998.

Illustration : tarot dit de Charles VI, Italie du Nord, XVe siècle.