• Isabelle Nadolny

Le génie de la fontaine



Il était une fois un homme qui ne savait jamais où porter ses pas sur les chemins de la vie. Quand il prenait à droite il se disait que peut-être il aurait été préférable d’aller à gauche, quand il marchait tout droit il se disait que peut-être il aurait dû faire marche arrière, quand il avançait il se disait que peut-être il devrait s’arrêter un peu, quand il s’arrêtait il se disait que peut-être il serait bien de se remettre en route.

Un jour il arriva à la croisée des chemins, et vit là, au milieu de la vaste clairière, un génie nonchalamment appuyé à une fontaine de pierre grise.

- « Où vas-tu ? dit le génie.

- Je ne sais pas ! dit l’homme. Regarde autour de nous tous ces gens filent d’un bon pas leur chemin sans douter ! Moi je gamberge, je tourne en rond et je perds ma vie !

- Penche-toi et regarde l’eau de la fontaine, dit le génie. Que vois-tu ? »

Mais l’homme eut à peine le temps d’apercevoir son propre reflet qu’il bascula tête la première dans l’eau et se retrouva debout devant trois portes. Face à lui une somptueuse porte de bronze ouvragé avec gueules de lions mêlés d’entrelacs de feuillages, d’oiseaux et de serpents du plus bel ouvrage. A gauche et à droite deux modestes portes de bois peintes en blanc. Il entendit la voix du génie.

- « Où vas-tu ?

- Oh c’est simple ! dit l’homme. Là j’avance sur la porte du milieu, c’est ce que tout le monde ferait ! Merci génie, de m’avoir indiqué la voie ! »

L’homme poussa la porte, bascula tête la première au fond d’un gouffre humide et froid et commença à s’enfoncer doucement dans la boue gluante d’un marécage. Il fut bientôt pris à la gorge mais à peine eut-il le temps de crier au secours qu’un main vigoureuse le saisit par le col et il se retrouva debout, trempé, à côté de la fontaine.

- « Où vas-tu ? dit le génie.

- Je ne sais pas, dit l’homme. Et c’est bien ainsi. »


Illustration : tarot miniature dit "tarot Arnoult", Paris, vers 1850-1900.

Source, Gallica. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10510965g


  • Facebook

© 2018 Isabelle Nadolny.