• Isabelle Nadolny

I - Le dieu espiegle



Une histoire de Bateleur...


Le Dieu espiègle Edshu cheminait un jour sur un sentier qui séparait deux champs. Dans chacun d'eux un paysan était à l'ouvrage. A peine Edshu les eut-il aperçus, qu'il décida de leur jouer un tour. Il se coiffa d'un chapeau dont l'un des côtés était rouge, mais l'autre blanc, qui était vert par devant et noir par derrière. Et en effet, lorsque les deux amis eurent regagné leur village et que l'un d'eux dit à l'autre : "As-tu vu passer aujourd'hui ce bonhomme au chapeau blanc ?", l'autre répliqua : "Voyons, c'était un chapeau rouge !". A quoi le premier riposta : "Pas du tout, il était blanc !

- Mais non, il était rouge, insista son ami, je l'ai vu de mes yeux.

- Eh bien c'est que tu es aveugle rétorqua l'autre.

- Et toi tu étais saoul." répliqua le premier.

La dispute dégénéra et ils en vinrent aux coups. Quand ils sortirent leurs couteaux, des voisins les traînèrent devant le chef du village pour qu'il juge de l'affaire. Fendant le procès, Edshu se mêla à la foule et quand le chef du village se déclara dans l'incapacité de décider de quel côté était la vérité, l'espiègle se fit reconnaître, révéla sa farce, et montra le chapeau.


Bibliographie :

Conte africain des Yorubas, cité par Joseph Campbell, in Le voyage du héros, Ed. Oxus, 2016. p. 49.

Iconographie :

Le surréaliste, Victor Brauner, 1948.














38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook

© 2018 Isabelle Nadolny.